Une rumeur parle déjà de la construction de deux poulaillers industriels très proches de notre futur verger, alors nous conjurons le sort avec une chasse aux oeufs en chocolat (Bio de chez Bovetti).



La rumeur locale indique (on n'écoute pas "Radio Corbeau" mais on l'entends chez notre voisin) que le responsable de cette préemption  - et de notre possible non-installation - est le même que celui qui porte ce projet "industriel".

C'est la trêve de Pâques, alors on profite du soleil.